Soutenance de thèse: Samuel GREANI (13 décembre 2016)

Discipline : Physiologie et Biologie des Organismes – Populations - Interactions ; Mention : Biologie des organismes


Etude des parasites et des impacts de polluants sur des espèces halieutiques emblématiques de Corse

Résumé vulgarisé

Cette thèse s’inscrit dans le cadre d’un des projets structurants de l’UCCP : le projet « Gestion et valorisation des Eaux en Méditerranée ». L'objectif de ce travail est de contribuer à aider les institutions régionales à une meilleure gestion des ressources piscicoles à l’aide des connaissances écotoxicologiques et sanitaires acquises. Pour ce faire, nos travaux se sont portés sur deux thématiques majeures : la reproduction des parasites d’espèces halieutiques emblématiques de Corse, puis les impacts de pollutions métalliques en milieu piscicole.
Au coeur des débats de la société, les enjeux sanitaires et environnementaux liés aux pollutions dans les écosystèmes aquatiques suscitent une prise de conscience collective. En effet, les polluants et les parasites pathogènes ont un impact non seulement sur l’environnement, mais également sur la santé publique, avec des impacts économiques non négligeables. La modification de l’équilibre hôte-parasite peut engendrer de fortes perturbations dans les effectifs piscicoles. Les polluants, quant à eux, ne demeurent pas seulement dans le milieu, mais passent ultérieurement dans les êtres vivants qu’ils vont contaminer. Ils peuvent avoir des effets irréversibles sur les écosystèmes comme la disparition d’espèces, la contamination de la chaîne trophique, ou encore la destruction d’habitats.
La pollution métallique des écosystèmes aquatiques est un problème écologique important car les métaux lourds comptent parmi les substances les plus dangereuses capables de se bioaccumuler. Déposés dans l’environnement aquatique, ils peuvent s’accumuler dans la chaîne alimentaire et causer des dommages écologiques tout en constituant une menace pour la santé humaine. Par conséquent, des écosystèmes aquatiques pollués par l’exploitation minière ont été particulièrement surveillés en utilisant des organismes aquatiques comme bioindicateurs. Afin d’évaluer cette contamination (arsenic), le dosage d’éléments traces métalliques a été réalisé dans différents organes par spectrométrie. De plus, la combinaison de ces données avec des dosages de témoins d’oxydation et d’enzymes antioxydantes a permis de mettre en évidence le lien entre pollution métallique et stress tissulaire engendré.
Parallèlement aux analyses écotoxicologiques, une recherche en écologie parasitaire a été menée sur des espèces piscicoles telles que : Salmo trutta (Linnaeus 1758) et Dentex dentex (Linnaeus, 1758). Notre attention s’est particulièrement portée sur les espèces appartenant à la sous-classe des Trématodes (Rudolphi, 1808).  De nouvelles connaissances sur l’appareil reproducteur femelle de ces parasites ont été apportées par le biais de ces études utilisant la Microscopie Electronique à Transmission. La maturation des ovocytes et des vitellocytes a été redéfinie afin d’appréhender les besoins des futurs embryons formés afin de mieux comprendre la pérennisation de ces parasites dans l’écosystème.
Justifié par un contexte environnemental actuellement bouleversé, le choix de l’analyse de ces deux types de perturbations semble apporter des pistes non négligeables concernant la politique de gestion des ressources halieutiques insulaires

En savoir plus


Rédigé par L'ECOLE DOCTORALE le Mardi 22 Novembre 2016 à 17:53 | Lu 162 fois