Soutenance de thèse: Nicolas LACOMBE (16 décembre 2015)

Discipline: Géographie - Mention: Géographie physique, humaine, économique et régionale


Les coproduits entre marginalisation et relance. Le cas des viandes de petits ruminants en élevage méditerranéen

Résumé vulgarisé

Corse et Sardaigne sont réputées pour leurs fromages alors que dans l’Arganeraie la référence à l’huile d’argan est presque inévitable. Moins connues, les viandes d’agneau et de chevreaux sont aussi des productions qui reflètent la diversité des productions de ces mêmes territoires. Ces productions cohabitent non seulement au sein d’un même lieu mais surtout elles sont liées entre elles par des relations d’interdépendance. Cette agriculture, qui nous est présentée comme homogène, est en fait plurielle. Depuis plusieurs décennies, l’existence de ces viandes a été masquée par des produits dominants, les fromages et l’huile, bénéficiant d’indications géographiques qui leur confèrent un statut officiel. L’enjeu de cette recherche est de réhabiliter la place des viandes en tant que coproduits dans le fonctionnement des systèmes productifs. Dans un contexte où la société se mobilise autour des enjeux de multifonctionnalité agricole, cette perspective devient pertinente. Aujourd’hui que ces viandes sont engagées dans des dynamiques de relance et des demandes d’indications géographiques, on ressent d’autant plus les effets de leur marginalisation. En effet, depuis plusieurs décennies, les mobilisations collectives professionnelles et les préoccupations politiques aussi bien que scientifiques les ont largement ignorées, tant dans les dynamiques commerciales que les évolutions des cultures techniques principalement dédiées au seul produit principal. Ces résultats démontrent les effets possibles d’une indication géographique, bénéficiant à un produit principal, sur la marginalisation de son coproduit et les risques d’affaiblissement du territoire que cela entraîne. Des freins se dressent ainsi devant la possible réhabilitation de ces viandes et l’enjeu consiste à explorer des nouvelles manières d’assurer la cohabitation entre ces diverses activités au sein d’un même territoire.
Mots-clés : Agneaux de lait, chevreaux, indication géographique, ressource, développement territorial.
 

En savoir plus


Rédigé par L'Ecole Doctorale le Lundi 30 Novembre 2015 à 09:32 | Lu 187 fois