Rédaction et Soutenance de la Thèse


EN PREAMBULE,

Lire attentivement les Textes et Documents suivants qui sont à télécharger à la

  • Rubrique Textes de Référence, Sous-Rubrique Textes légaux généraux
- Arrêté du 7 Août 2007 relatif à la formation doctorale (notamment Art. 18 à 22) 
- Guide du doctorant 2013
- Règlement intérieur et procédures administratives relatifs à la délivrance du doctorat à l’Université de Corse
 
  • Rubrique Textes de Référence, Sous-Rubrique Soutenance de thèse
- Guide pour la rédaction et la présentation des thèses
- L’Art de la thèse : comment préparer et rédiger un mémoire de master, une thèse de doctorat ou tout autre travail universitaire à l’ère du Net
- Propriété intellectuelle : mise en œuvre des accords sectoriels sur l’utilisation des œuvres protégées à des fins d’enseignement et de recherche

REDACTION ET PRESENTATION DE LA THESE

          Le doctorant doit rédiger un document appelé manuscrit de thèse ou mémoire de thèse. La structuration et la longueur du mémoire dépendent beaucoup des usages disciplinaires et de l’orientation choisie par le(s) directeur(s) de thèse. Il convient de définir le plan du mémoire longtemps à l’avance et de ne pas attendre les derniers mois pour rédiger l’intégralité de la thèse. A cet effet il est recommandé de lire attentivement les textes suggérés supra.

          Des points particuliers ont été précisés, adaptés et/ou adoptés au niveau local ;  ces dispositions figurent dans le règlement intérieur de l’Ecole doctorale et sont rappelées dans le dossier de demande de soutenance. Ainsi, par exemple :

Rédaction – Les thèses doivent être rédigées en français. Par dérogation sollicitée auprès du président de l’Université sous couvert du directeur de l’école doctorale, une thèse peut être rédigée en langue corse ou dans une des langues de l’Union européenne. Dans le cas d’une thèse en cotutelle, la thèse peut être rédigée dans l’une ou l’autre des langues nationales (cf convention de cotutelle). Lorsque la thèse n’est pas rédigée en français, un résumé substantiel en français (20-50 pages) sera incorporé au mémoire. Ce résumé doit permettre la parfaite compréhension de la démarche scientifique du doctorant, qu’il s’agisse de la méthodologie ou des résultats.

Résumés – La thèse doit comprendre un résumé se terminant par 3-5 mots-clés résumé en français, en anglais et dans l’autre langue nationale pour une thèse en cotutelle, chacun de ¾ de page environ. Dans la mesure du possible, un résumé en langue corse sera également inclus dans le mémoire. En outre, il est demandé de produire, en français, un résumé vulgarisé de la thèse (1/2 page environ) ; il s’agira d’une présentation destinée à un public de niveau non doctoral (i.g. diffusion par voie presse)

Couverture – la charte graphique de la couverture est précisée dans le dossier de demande de soutenance. Elle varie légèrement au niveau des logos selon que la thèse est préparée hors cotutelle (logos de l’Université de Corse et du Centre de Recherche) ou en cotutelle (logos de l’Université de Corse et l’Etablissement partenaire)

PROCEDURE D'AUTORISATION DE SOUTENANCE

Télécharger à la Rubrique Textes de Référence, Sous-Rubrique Soutenance de thèse selon le cas
  • Dossier de soutenance de thèse (hors cotutelle)
  • Dossier de soutenance de thèse (en cotutelle avec soutenance à l’UCPP)
  • Dossier de soutenance de thèse (en cotutelle avec soutenance à l’Etablissement partenaire)
 
          L’autorisation de présenter une thèse ou un ensemble de travaux en soutenance est accordée par le Président de l’Université sur avis du Directeur de l’Ecole Doctorale et sur proposition du Directeur de thèse. Les propositions des rapporteurs et du jury de soutenance doivent, tout d’abord, être approuvées par le Président de l’Université.

          Expression de la demande – La demande de soutenance doit être déposée au Secrétariat de l’Ecole Doctorale au minimum deux mois avant la date prévue pour la soutenance. A cet effet, le Directeur de thèse renseignera et signera le dossier de demande de soutenance et produira les pièces accompagnantes demandées (voir Dossier). Par ce dossier, le directeur de thèses doit proposer deux rapporteurs et un jury.

          Les rapporteurs et les pré-rapports (rapport avant soutenance) – Les travaux du candidat doivent être examinés par au moins deux rapporteurs HDR, désignés par le Président de l'Université après avis du Directeur de l’Ecole Doctorale et sur proposition du Directeur de thèse. Les rapporteurs doivent être extérieurs à l’Ecole Doctorale et à l’établissement du candidat. Ils ne doivent pas avoir de production scientifique (publications, ouvrages ou partie d’ouvrages…) cosignée avec le candidat. Un exemplaire de la thèse sera transmis à chaque rapporteur par les soins du doctorant. Au moins trois semaines avant la date prévue pour la soutenance, les rapporteurs font connaître leur avis par des rapports écrits et signés sur la base desquels le Président de l’Université autorise la soutenance, sur avis du Directeur de l’Ecole Doctorale. Ces rapports signés peuvent être adressés par voie électronique directement à l’Ecole Doctorale ; ce faisant le rapporteur s’engage à remettre un exemplaire original de son rapport au plus tard le jour de la soutenance. Ce délai de 3 semaines est incompressible. Il appartient au Directeur de thèse de s’assurer que les rapports sont bien parvenus à l’Ecole Doctorale. Le non respect de ce délai entraine le report de la soutenance

          Composition du Jury – Le nombre des membres du jury est compris entre 4 et 8. Il est composé au moins pour moitié de personnalités françaises ou étrangères, extérieures à l’Ecole Doctorale et à l’établissement d’inscription du candidat et choisies en raison de leur compétence scientifique.
  • La moitié du jury au moins doit être composée de Professeurs ou assimilés au sens des dispositions relatives à la désignation des membres du CNU ou d’enseignants de rang équivalent qui ne dépendent pas du Ministère de l’Education Nationale.
  • Un tiers au moins et au plus la moitié des membres du jury d’une thèse de doctorat de l’Université de Corse doivent être des enseignants-chercheurs de l’Université de Corse.
 
          Dépôt numérique de la thèse (1er dépôt, version provisoire) – Au moment de la remise du dossier de soutenance, entre autres pièces accompagnantes (voir la liste dans dossier de soutenance), le doctorant doit déposer la version électronique de la thèse sur CD ou DVD au format PDF (utiliser la version pdf 1.4 et au dessus – pour consulter la liste des formats archivables préalablement au dépôt de votre fichier de thèse, suivre le lien http://www.cines.fr/spip.php?rubrique256). Le document électronique déposé doit correspondre à celui qui est adressé, par le doctorant, aux rapporteurs sous forme électronique ou papier selon le souhait de chaque rapporteur). Cette version est susceptible d’être modifiée en fonction des remarques et demandes des rapporteurs et du jury de soutenance.

LA SOUTENANCE ET LA DELIBERATION

          La soutenance de la thèse est publique, sauf dérogation accordée à titre exceptionnel par le Président de l’Université si le sujet de la thèse ou des travaux présente un caractère confidentiel avéré en particulier pour des raisons d’exploitation industrielle et commerciale.

          Les membres du jury désignent parmi eux un Président et, le cas échéant, un rapporteur de soutenance. Le président doit être un Professeur ou assimilé ou un enseignant de rang équivalent. Le Directeur de thèse ou de travaux ne peut être choisi ni comme rapporteur de soutenance, ni comme président du jury.

          Les formes et la durée de la soutenance dépendent des disciplines : dans les sciences « exactes », la soutenance est courte (moins d'une heure) et consiste principalement à résumer tout ou partie des principaux résultats de la thèse, et est suivie de questions (dont la durée est extrêmement variable); dans les sciences humaines et sociales la soutenance est plus longue (parfois jusqu’à quatre heures) et formelle. En général, le président du jury interroge le candidat en dernier après que chaque membre du jury se soit exprimé et qu’il ait proposé de donner la parole aux docteurs de l’assistance.

          Dans le cadre de ses délibérations, le jury apprécie la qualité des travaux du candidat, son aptitude à les situer dans leur contexte scientifique ainsi que ses qualités d’exposition. L’admission ou l’ajournement est prononcé après délibération du jury.

          Le président et l’ensemble des membres du jury émargent sur le procès verbal de soutenance et signent le rapport de soutenance. Attention, celui-ci ne peut être communiqué au candidat s‘il ne comporte pas toutes les signatures requises.

          Ce rapport doit indiquer l’une des mentions suivantes : honorable, très honorable, très honorable avec félicitations. Cette dernière est la plus haute mention ; elle est réservée à des candidats aux qualités exceptionnelles démontrées par les travaux et la soutenance, ne peut être décernée qu’après un vote à bulletin secret et unanime des membres du jury. Dans ce cas, le président du jury établit un rapport complémentaire justifiant cette distinction et faisant état du vote. Cette mention ne peut être délivrée simultanément à la formulation de réserves d’aucune sorte quant à la publication de la thèse

LES DOCUMENTS DE SOUTENANCE ET L'ENREGISTREMENT DE LA THESE A LA B.U.

          Le Procès verbal doit être remis au Secrétariat de l’Ecole Doctorale à l’issue de la soutenance, le jour même ou à défaut sous 24h. Le Directeur de thèse s’assure de cette transmission.

          Le rapport de soutenance contresigné par l’ensemble des membres du jury doit être remis au Secrétariat de l’Ecole Doctorale dans les délais les plus brefs, ceux-ci ne devant pas excéder 10 jours.

          Le CD ou DVD de la version électronique d’archivage au format pdf (version définitive après corrections éventuellement demandées par le jury de soutenance) doit être remis à l’ED dans un délai d’un mois, accompagné du Formulaire de dépôt, de conformité et de mise en ligne de la thèse électronique donné dans le dossier de soutenance.

Nota - La remise de ces trois documents subordonne l’effectivité de la délivrance du diplôme et du grade de Docteur.

Rédigé par L'Ecole Doctorale le Mercredi 14 Mai 2014 à 17:55 | Lu 1489 fois